Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Jamie Jamie… Super Jamie ?

Publié par Le Tout Moi sur 24 Janvier 2012, 16:32pm

Catégories : #Mes lectures

JamieOliver1.jpg

 

La première fois que j’ai entendu parler de Jamie Oliver, c’était il y a un certain nombre d’années lors d’un cours d’anglais. Le professeur nous avait diffusé une de ses émissions. Il nous avait expliqué que ce petit jeune avait un show TV culinaire sur une chaîne anglaise bien connue et qu’il cartonnait !

Des années plus tard, le phénomène « Jamie Oliver » quittait son île pour débarquer dans nos régions à travers ses livres de recettes.

Quand j’étais à Londres, j’ai pu aller manger dans un de ses restaurants : Jamie’s Italian à deux minutes du très célèbre Leicester Square (nom que je n’ai jamais réussi à prononcer correctement). Pour moi, ce fut l’un des meilleurs restaurants de Londres dans lesquels je me suis rendue, et c’est peu dire étant donné la qualité de ces derniers.

 

Mais d’abord qui est ce fameux Jamie ?

 

Jamie Oliver a passé sa jeunesse dans le village de Clavering, dans l'Essex. Ses parents y tenaient un restaurant-pub.

Sa passion pour la cuisine n’a cessé de croître et, à l’âge de 16 ans, Jamie quitte l’enseignement classique pour suivre une formation à l’école hôtelière de Westminster. Après avoir travaillé en France, puis être passé par le restaurant londonien d’Antonio Carluccio, Jamie rejoint le très réputé River Café où il travaille pendant trois ans et demi.

 

En 1997, Jamie apparaît dans un documentaire télévisé consacré au River Café. Il est découvert par la productrice de télévision Patricia Llewellyn. Peu après, on lui propose de tourner sa propre émission:  The Naked Chef. Le concept est de restituer la simplicité originelle des aliments ; autant dire que le style décontracté de Jamie apporte une bouffée d’air frais et désacralise la cuisine. Jamie remporte un BAFTA pour la meilleure émission télévisée dans la catégorie « Features » en 2000.

 

Son surnom de "Naked Chef" (Chef Nu) ne vient aucunement d'une supposée simplicité de ses "préparations", mais du fait qu'il ne porte jamais de toque, pourtant coiffure traditionnelle des chefs cuisiniers. Si ses préparations culinaires sont, selon les cas, simples ou sophistiquées, par contre la façon de procéder, de "préparer", est effectivement chez lui le résultat d'une réflexion sur la simplification du travail de la cuisinière ou du cuisinier afin de la faciliter. Son succès repose en grande partie sur ce naturel, cette décontraction, qui lui sont propres, et qui, de fait, sont de plus en plus imités par de jeunes chefs dans des émissions télévisées en Grande-Bretagne.

 

En 2003, il est consacré membre de l'Ordre de l'Empire britannique.

L'émission Jamie's Kitchen (la cuisine de Jamie) lui permet d'ouvrir à Londres le Fifteen, un restaurant-école où quinze jeunes gens en difficultés sociale ont appris à gérer un restaurant. Jamie Oliver a depuis ouvert d'autres restaurants reprenant le même principe d'aide aux jeunes en Cornouailles, à Amsterdam et à Melbourne.

 

Il profite de sa célébrité pour s'attaquer au problème de la qualité nutritionnelle des cantines scolaires britanniques, avec le soutien de Cherie Blair, épouse de l'ancien Premier ministre. Début 2005, à travers la série de télé-réalité Jamie's School Dinners, il montre la réalité de ces repas dans une école du sud de Londres : frites, hamburgers, beignets, repas réchauffés au micro-ondes semblent être le lot commun d'écoliers refusant de manger fruits et légumes. Fin mars 2005, le ministre de l'Éducation a annoncé un investissement de 280 millions de livres sur trois ans pour les repas scolaires, tout en niant y être influencé par la campagne de Jamie Oliver.

  

Impressionnant, non ?

Et oui, vous l’aurez compris ce type est une bombe, un révolutionnaire, un visionnaire !

Petit papa Noël en descendant du ciel m’a apporté cette année deux livres de recette de Jamie Oliver.

 

30 minutes chrono : Plus de 50 menus sont proposés. Sa méthode permet de cuisiner l’entrée, le plat et le dessert simultanément, de façon à ne pas perdre pas une minute.

Carnet de Route : on y trouve les « must » culinaires espagnols, marocains, italiens, grecs, suédois et français revus par Jamie. Chaque recette est facile à réaliser. Son livre se présente comme un carnet de voyages : des univers différents pour chaque pays agrémentés de photos de reportages donnent une atmosphère au livre. Une véritable invitation au voyage et à la découverte de nouvelles saveurs !

 

 

Voilà de quoi vous donner des idées si vous devez faire un cadeau très prochainement !

 

 

 

Commenter cet article

barbara 29/01/2012 12:54

vu mon grand age mdrrr , je connais jamie depuis ses débuts et j'ai suivi son parcours
les reportages dans les cantines scolaires devrait etre diffusé partout, dans les familles, dans les écoles, mon homme travaille à la rtbf et c'est grace à lui que j'ai pu y avoir accès
merci pour ton article, bisous !

Le Tout Moi 07/02/2012 10:54



Et toi merci pour tes commentaires réguliers :)))



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents