Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Mange, prie, aime… et repère les improbabilités !

Publié par Le Tout Moi sur 26 Octobre 2010, 16:36pm

Catégories : #Cinéma

Capture-d-ecran-2010-10-27-a-10.33.04.png

 

Suite à un divorce et une rupture difficile, Julia Roberts en quête d’elle-même part durant un an. Elle passe un semestre en Italie, un autre en Inde pour terminer l’année à Bali.

 

Là où on fait GLEURP :

 

Julia Roberts part un an soit 365 jours avec un petit sac comme seul bagage. Moi je pars 15 jours et j’ai une mâle et si vous voulez que je partes avec ce même genre de sac ce sera pour un long WE via Ryanair !!! 

Malgré son tout petit sac, elle ne porte jamais deux fois la même tenue, est toujours super bien coiffée (et même super bien décoiffée) sans parler de son maquillage qui malgré la chaleur ne bouge pas d’un iota. Moi en vacances, je ne me maquille que si je sors le soir car mon maquillage se retrouve sur mes joues au bout de deux heures, je renonce également à me coiffer car chaleur + une éventuelle humidité mes cheveux gonflent et frisent…et surtout pas envie de me faire le méga beau brushing durant 1h quand il fait canicule à l’extérieur !

 

Comme toute histoire… elle rencontre LE mec PARFAIT et est prête à le laisser filer tranquillement pour son bien-être intérieur. Bon ben moi je rencontre Javier Bardem en vacances, croyez-moi que je ne le laisse même pas bouger d’un centimètre !!!

 

Arrivée à Rome, cette chère Julia se jette sur la nourriture et prends 12kg
Bon alors j’ai eu beau scruter Julia tout au long du film, je n’ai absolument pas vu de différence. Elle a toujours un ventre plat et est toujours longue et svelte.

Moi je prends 12kg… Je suis certaine que tout le monde le remarquerait.

 

Elle se prend une année sabbatique, vit à Rome et ne se prive de rien niveau restaurants et sorties, part en Inde puis termine à Bali dans une petite maison qui ressemble plus à une chambre d’un hôtel de luxe qu'à une petite habitation bas prix… sans compter les fringues voir explication plus haut.
OK mais soit elle avait des super grosses économies derrière elle, soit ça été quelque peu « arrangé » pour les besoins du film. Et si c’est la deuxième option qui est la bonne, je trouve dommage de ne pas nous montrer une Julia baroudeuse ! Vous savez ?  Genre gros sac à dos avec les mêmes fringues tout au long du film qui deviennent de plus en plus dégueu et petites (à cause des 12kg) au point que Javier Bardem passe son chemin sans un seul regard et s’attaque à une autre dans un bar !

Au moins, on se sentirait moins nulles, non ???!!!

 

MAIS malgré ces improbabilités, le film reste néanmoins « mignon ». Les paysages sont magnifiques et le côté « à la recherche de mon vrai moi » reste intéressant.

A voir maintenant si le livre ne serait pas plus réaliste…

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents