Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Mon horloge biologique se porte bien, merci !

Publié par Le Tout Moi sur 13 Septembre 2012, 15:07pm

suite-0515.jpg

 

Je n’ai pas somatisé quand j’ai passé le cap des 30 ans. J’ai fait un petit bilan rapidos qui se résumait aux faits que : je me sentais mieux dans ma peau qu’à 20, que je me connaissais mieux, savais donc mieux ce qui m’allait et ce qui ne m’allait pas, arrivais à comprendre que mes cheveux vivraient pour toujours une vie parallèle à la mienne et que je devais donc renoncer à vouloir les dompter où les couper trop court, j’étais plus indépendante qu’à 20 ans, j’avais plus d’argent, …

 

Bref le cap des 30 ans ne m’a pas plongée dans une dépression au point de ne plus bouger de chez moi pour regarder les ridules s’installer aux coins de mes yeux.

Je me disais que si je le vivais bien, il n’y avait pas de raison de le vivre mal un jour.

Innocente que j’étais !  

 

Malheureusement sur terre, nous ne sommes pas seuls. Malheureusement sur terre, tout le monde ne pense pas pareil.

 

C’est durant l’été de mes 30 ans que l’attaque de la trentenaire célibataire a commencé pour moi. Je discutais avec le père d’une amie de ses petits enfants, quand subitement ce dernier m’a dit : « il faudrait peut-être commencer à y penser. A 30 ans, l’horloge biologique commence à faire tic-tac »…

C’est de cette manière que j’ai appris que dans chaque femme se cache, telle une bombe à retardement, une horloge indiquant notre capacité à être fécondée. Tel un produit de consommation, nous avons une date de péremption ! Et le pire du pire, c’est que les hommes connaissent cette date (d’où la raison peut-être qu’ils choisissent des plus jeunes) !

 

Imaginez :

  • Comment ça va aujourd’hui ?
     
  • Oh je déprime. Aujourd’hui, il ne me reste plus que 2 ans, 2 mois, 3 jours, 12 heures et 43 secondes pour rencontrer un homme, en tomber follement amoureuse, vivre de bons moments à deux, installer notre relation sur de bonnes bases et décider d’avoir un enfant.  C’est carrément la merde ! 

 

Les années ont passé et les attaques ont continué de plus belle.

On pourrait penser qu’annoncer à une fille qu’elle a une date de péremption est déjà suffisant pour la stresser à vie, mais non ! On y va de plus belle en ajoutant chaque année des nouveaux facteurs de stress.

A 33 ans, je pense avoir atteint le summum (mais ça reste à voir…).

 

  •  Et tu as un copain ?
     
  • Non. J’ai eu de longues relations mais ça n’a jamais fonctionné.
     
  • Oui m’enfin à 32 ans, il serait peut-être temps de penser à faire des enfants rapidement. L’horloge biologique ne recule pas.
     
  • J’en ai 33.
     
  • … (Regard de pitié avec une pensée si violente qu’elle a traversée mon cerveau par télépathie « La pauvre fille »).
     
  • De nos jours, on peut faire un enfant jusque 40.
     
  • Oui mais passé 35 ans, il y a plus de risques d’avoir un enfant handicapé.
     
  • Je ne désespère pas, tu sais. Un jour ça viendra…
     
  • Ben oui, j’espère pour toi. Sincèrement. (regard de pitié). Allez on va croiser les doigts.

 

Tant qu’on y est : Mets un cierge pour moi à Sainte Thérèse (la sainte des causes perdues)!

 

Puis les copains s’y mettent…

  • Et Michelle, vous nous faites quand un petit ? Ton horloge biologique ne te parle pas ? (faut savoir que non seulement l’horloge est censée faire tic-tac mais en plus elle doit nous susurrer des mots à l’oreille « BientoooooooooOOOOOoooooooot ce sera finiiiiiiIIIIIIIiiiiiiiiiiii»)
     
  • M’enfin Gérald, Michelle est plus jeune que moi. Laisse-la tranquille.
     
  • Oui mais toi, Carole, on y a renoncé…

 

VLAN ! RAMASSE ! Ta date de péremption te pend sous le nez ! Quoique tu fasses et qui tu rencontres : c’est TROP TARD !!! Game over ! Remballe ta marchandise pourrie, on va en prendre de la plus fraîche !

 

Alors à toutes ces personnes et à toutes celles qui me parleront de mon horloge biologique, de ma date de péremption, je vais vous dire ceci:

Je fais partie de ces femmes qui n’entendent pas le tic-tac de leur horloge ;

Je fais partie de ces femmes pour qui le fait d’avoir un enfant n’est pas une chose obsessionnelle dans leur vie ;

Je fais partie de ces femmes qui aiment leur vie comme elle est, même si elle est imparfaite ;

Je fais partie de ces femmes qui préfèrent ne jamais avoir d’enfant que d’en faire un qui ne soit voulu que par un seul parent ;

Je fais partie de ces femmes qui préfèrent ne jamais avoir d’enfant que de devoir l’élever seule en lui expliquant que son père n’a jamais voulu de lui et que si il est là c’est parce que la date de péremption de maman arrivait à terme et qu’elle stressait, ...

 

Je n’ai pas eu la chance, comme certaines personnes, d'avoir rencontrer mon âme sœur depuis plusieurs années, ça ne m’empêche pas d’avoir une vie bien remplie, d’avoir des ami(e)s fidèles, de pouvoir avoir un magnifique projet et de pouvoir partir à l’autre bout du monde en novembre pour plusieurs mois. Etre seule ne m'empêche pas d'être heureuse ! 

Je ne rentre pas dans la case « mariés/casée avec enfant » parce que je n’aime pas les cases et que je préfère être à l’air libre.

 

Alors sachez-le une bonne fois pour toute : « Mon horloge biologique se porte bien, merci ! »

 

Photo et texte: Carole Cornet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Zora 12/04/2013 08:50

Merci pour cet article qui m'a fait beaucoup rire :-) Je ne te dis même pas le genres de commentaires qu'on reçoit des gens, quand on est en couple depuis longtemps, et qu'on a passé 30 ans et pas
d'enfants... Ras le bol !

barbara 14/09/2012 14:38

je n'ai jamais été confrontée à ça puisqu'à 20 ans à peine j'étais déjà maman, mais ça s'est fait en face de moi pour quelqu'un de très proche, difficile de ne pas bouffer le nez de celui ou celle
qui te dit une chose pareille, non mais de quoi je me mêle ??? dans ce cas je peux difficilement garder ma langue en poche meme si je ne suis pas visée personnellement ... tu veux un bazooka pour
la prochaine fois ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents