Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Pourquoi les femmes pleurent régulièrement et que les hommes détestent ça ?

Publié par Le Tout Moi sur 15 Janvier 2012, 11:36am

Catégories : #Santé

 images-1.jpeg

Etant une femme, plus ou moins normalement constituée, j’ai la larme facile. Régulièrement, je pleure ou je suis émue pour des choses importantes ou complètement sans intérêt (pour ne pas dire stupides).

Je pleure quand je me dispute avec quelqu’un ; je pleure parfois quand je suis fâchée, je pleure quand je trouve une situation injuste ou lorsque je suis face à un problème sans solution. Je pleure souvent dans l’obscurité des salles de théâtre ou de cinéma parce qu’une scène me touche où que l’histoire est triste, … Enfin je peux également avoir la larme à l’œil lorsqu’une actrice remporte un Oscar ou quand un sportif gagne une compétition.

 

C’est loin d’être quelque chose que j’aime chez moi. J’ai essayé de lutter et de refouler mes larmes mais à un moment la grosse boule qui monte dans ma gorge monte, monte au point que je ne puis plus articuler un mot et subitement BOUM ! : la première larme coule et c’est parti !

 

Ce genre de phénomène m’a déjà mise dans des situations complètement désolantes et surtout très honteuses.  Dans mes souvenirs les plus honteux, il y a le jour où j’ai pleuré devant mon patron ! Telle une vache qui beugle ! Je ne pouvais ni m’arrêter, ni me contrôler, ni même parler ! Je me sentais complètement débile (et ça me faisait encore plus pleurer), mais il était impossible d’arrêter ce robinet qui coulait sans fin. Je voyais mon patron de l’autre côté de son bureau qui, bien ennuyé, faisait semblant de rien et continuait sa réunion en me dictant des choses que bien évidemment je notais du mieux que je pouvais sur mon cahier qui se mouillait petit à petit. Pathétique, n’est-ce pas ? Bon, j’avoue, aujourd’hui j’en ris... Mais durant les semaines qui ont suivies, j’ai évité soigneusement de le croiser.

 

Mais certains hommes s’énervent devant leur copine qui pleure.

Et oui, tout autour de moi, je constate que les demoiselles aux larmes faciles sont souvent confrontées au petit copain qui va les engueuler dans ces moments-là.

En discutant un jour avec un copain, ce dernier m’a avouée qu’il avait vraiment du mal à gérer ça ! Pour lui, c’était comme si la discussion s’arrêtait net : il avait alors l’impression d’avoir perdu quelque peu le débat !

 

Cette différence m’a questionnée et je suis partie à la recherche d’infos…

 116072

Voilà ce qui en ressort :

 

  • Selon une étude allemande, il semblerait que les femmes pleurent de 30 à 64 fois par an contre 6 à 17 fois pour les hommes, une différence qui n’apparaît qu’à l’adolescence. Jusqu’à 13 ans, filles et garçons pleurent à peu près autant. Après cet âge, les hommes pleurent moins en termes de fréquence et d’intensité que les femmes. Et pas pour les mêmes raisons. Ils versent des larmes en moyenne entre deux et quatre minutes tandis que les femmes les font couler pendant six minutes. Les pleurs consistent en sanglots chez 65% des femmes contre 6% des hommes.
     
  • Il semblerait que pleurer à chaudes larmes ne soit pas une question de sensiblerie. Les larmes couleraient en effet sous l'influence des hormones sexuelles, comme le souligne le Dr Frédéric Saldmann dans son ouvrage « Le grand ménage ». Cet indicateur de nos émotions intérieures les plus intenses serait surtout une conséquence de la physiologie féminine.
     
  • Les scientifiques se sont aperçus que les femmes, jusqu'à la ménopause, présentaient un taux de prolactine bien plus élevé que celui des hommes. Fort de ce constat, le Dr Frédéric Saldmann met ainsi en lumière le rôle déterminant de notre taux de prolactine pour expliquer le déclenchement des larmes. Sensibles aux hormones sexuelles, les tissus oculaires contiennent des récepteurs à la progestérone, aux androgènes, aux œstrogènes et à la prolactine. Cette dernière hormone, secrétée par le lobe antérieur de l'hypophyse, évolue selon le cycle hormonal féminin, très chahuté de la puberté à l'âge adulte. Sa concentration est en effet élevée à la naissance, diminue puis augmente à la puberté. Ce phénomène se retrouve donc surtout chez les filles.

 

Une raison pour que les hommes s’énervent ?

 

  • D’après un article dans le Time, les hommes ont tendance à détester quand les femmes pleurent parce qu’il semblerait qu’une bouffée de larmes peuvent réduire considérablement le niveaux de testostérones des hommes et dans une moindre mesure, leur excitation sexuelle.
     
  • Des études ont été menées et on a découvert que les larmes avaient une odeur. On utilise chez les souris, un liquide similaire aux larmes pour envoyer des signaux chimiques. Par exemple, les souris mâles deviennent plus agressives lorsqu'elles sont exposés à ces fluides. 
     
  • Les chercheurs ont constaté que les larmes des femmes n’avaient chez l’homme aucun effet sur l'empathie et l'émotion.

 

 

En conclusions :

Les femmes sont conçues pour énerver les hommes ! :)


 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents