Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Quand perdre la face devint un signe de faiblesse…

Publié par Le Tout Moi sur 28 Janvier 2013, 10:30am

Catégories : #Santé

Le-Tout-moi-perd-la-face-copie-1.jpg

 

J’ai toujours été captivée par les histoires de différences culturelles. Il est toujours intéressant de se dire que ce que nous pensons correct, poli pour une autre culture ne l’est pas du tout.

 

Peu de temps après l’arrivée des Américains en Angleterre, on avait constaté que les Américains pensaient que les Aglaises étaient des filles « faciles » tandis que les Anglaises trouvaient que les Américains étaient des cochons.

 

Quelles en étaient les raisons ?

Aux USA, quand on invite une fille à sortir, cela veut dire que le monsieur veut « conclure » avec elle. C’est alors que cette dernière doit dire non, se laisser courtiser et séduire avant d’accepter finalement le fameux « date » où elle passera à la casserole.

En Angleterre, une fille peut très bien accepter d’aller au cinéma ou au restaurant avec le monsieur qui la courtise sans pour autant terminer dans le lit du monsieur.

 

Cette différence culturelle a été à l’origine de beaucoup d’incompréhensions entre ces deux cultures. L’Américain était des plus étonnés que l’Anglaise accepte si facilement le rendez-vous et l’Anglaise était complètement choquée quand à la fin de la soirée l’Américain lui sautait dessus comme si elle était déjà toute acquise.

 

Ici, il y a une différence que je trouve intéressante et qui donne matière à réflexion. En Chine, on ne montre pas ses sentiments. Montrer ses sentiments, c’est tout simplement perdre la face. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas une question de vouloir rester à tout prix froid et antipathique. Non, il s’agit en fait d’une question de maîtrise de soi. Quelqu’un qui n’arrive pas à contrôler ses émotions est quelqu’un qui se laisse donc dominer par elles et qui ne sait pas se maîtriser.

 

Expérience vécue :

Un expact a commencé à s’énerver parce que ce qu’il avait demandé aux ouvriers n’était pas fait. Résultat : à la place de provoquer une panique pour que les ouvriers fassent ce qu’il demandait, comme ce serait le cas en Europe, les ouvriers chinois se sont tout simplement retournés et ont continués leur travail sans plus prêter la moindre attention à cet homme. Pour eux, cet homme avait perdu leur respect et ne méritait même plus un regard.

 

Quand je vois autour de moi, le nombre de personnes qui sortent si facilement hors de leur gond et qui vont engueuler la caissière parce qu’elle a oublié le bon de réduction attaché à l’emballage, qui vont gueuler sur leur copine parce qu’elle n’a pas rangé leur caleçon au bon endroit, qui vont bouffer le nez de la première personne qui leur dira bonjour parce qu’ils dépriment, …

 

Je me dis que finalement arriver à maîtriser ses sentiments « bruts », ses pulsions est certainement un signe de sagesse et de respect.

 

Dessin : Un tout grand merci à Xavier Puttemans 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents