Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tout Moi

Le Tout Moi

Un peu de tout et beaucoup de moi... De Macao à Bruxelles en passant par la vie !


Rencontre avec un groupe aux couleurs du Brésil... UTZ !

Publié par Le Tout Moi sur 2 Novembre 2011, 09:42am

Catégories : #Portraits d'artistes

UTZ_by_Katherine_Longly_01.jpg

 

Si tu devais définir UTZ en deux mots…

En deux mots, UTZ est un groupe de musique très mélangé où on va chercher un maximum d’influences pour engendrer un maximum de surprises.

C’est un contraste fort dans tous les genres : rock, samba, soul, mais également des rythmes plus traditionnels brésiliens  comme le Forró, le Baião, ...  Les genres qu’on utilise se définissent en fonction du texte… Comme une sorte de lego sur lequel on viendrait ajouter des morceaux…

 

Comment UTZ est-il né ?

A l’époque, j’avais un autre groupe de musique… Un groupe de Jazz instrumental.

Je jouais avec Thomas Champagne et Alex Davidson.

Puis, j’avais composé quelques morceaux d’un autre genre, des morceaux chantés. Comme je les leurs jouais pour la première fois, je posais ma voix sur les morceaux. Ils ont directement accrochés en me persuadant que je devais chanter, que ça devait être ma voix ! Il a fallu plusieurs mois pour que j’accepte ! (rires)

UTZ tel qu’il est aujourd’hui, avec ses 7 musiciens et son ingénieur du son, existe depuis 2 ans.

 

7 musiciens et son ingénieur du son, ça fait beaucoup de personnes…

Oui effectivement (rires)… mais ça permet plein de combinaisons. Chaque musicien apporte un bagage. Une pièce en plus au Lego !

Sebastien van Hoey joue dans le Wild Boar & Bull Brass Band, dans le Pocket Brass Band et dans Alimentation Générale.

Dorian, à la basse, joue dans Frown I Brown et dans Glü.

Yves Peeters joue dans le Yves Peeters Quartet et dans aNoo.

Alex joue la basse dans Wild Boar & Bull Brass Band  et la flûte dans Frown I Brown.

Thomas joue dans le Thomas Champagne Trio. Tous des groupes très différents…

 

Selon toi, en quoi ces différences sont-elles une richesse ?

C’est une richesse car ce sont plus d’outils, plus de clés et plus de lectures possibles. Et on arrive toujours à un accord malgré nos différences.

 

UTZ a un planning assez chargé pour les mois qui viennent…

Le 11 novembre, nous jouons pour le cadre Europalia au Club Brésil Monts des Arts. C’est un gros avantage qu’Europalia mette le Brésil à l’honneur cette année !

Le 17 décembre, nous faisons la première partie de Hurtmold au Botanique ! J’adore cette salle !

 

Ensuite, nous jouons pour la nocturne des musées… Là, on jouera sans basse et sans batterie… C’est un petit défi ! Ca risque d’être comique ! 

Et enfin au troisième trimestre 2012, notre album verra le jour !

 

Quel est, pour toi, le plus difficile dans ce métier ?

Oh, la difficulté de la création mais c’est une chose stimulante !

La difficulté de faire jouer un groupe aussi nombreux… Essuyer des refus pour souvent les mêmes raisons budgétaires ! De nos jours, il est de plus en plus difficile de trouver un programmateur qui veuille bien prendre des risques ! Les programmateurs sont devenus plus conventionnels, moins surprenants. Ils sont plus devenus des fournisseurs de services…

 

Quel est pour toi le plus beau dans ce métier ?

Jouer face à un public et voir le visage des personnes en face de nous s’éclairer. Voir dans leurs regards qu’on plaît ! C’est une sensation unique !

 

Quel est ton pire souvenir ?

Oh ! (rires)

Il y a des années et des années, j’avais un autre groupe et nous jouions lors du Jazz Marathon ! Et le batteur était malade… Vraiment malade… Il n’arrivait même pas à tenir sur son tabouret ! Et pour arriver à la fin du concert, le temps nous a paru une éternité ! (rires) Oh là là, le pauvre !

 

Quel est ton meilleur souvenir ?

Je devais avoir 16 ans. Par hasard, j’avais rencontré un programmateur du Jazz Marathon et je m’étais fait le manager de mon père ! Après quelques minutes de discussion, j’avais décroché un contrat. Quand j’ai été expliquer ça à mon père, ce dernier m’a dit : « OK, mais tu seras mon guitariste ! ». Mon frère qui jouait de la basse a fait partie du projet.

Et c’est comme ça qu’on s’est retrouvé sur scène à jouer entre père et fils ! L’ambiance fut géniale à ce concert ! C’était un concert vraiment très amusant où tout le monde dansait !

 

Tu penses que les gens ne veulent voir que des concerts amusants ?

Pour moi, un concert doit raconter une histoire, doit t’emmener par la main. Ce n’est pas uniquement dansant. Et puis, ça dépend des personnes… Moi, certains soirs, je n’ai pas envie de danser, mais plutôt d’écouter de la musique assis bien tranquillement !

 

Avez-vous des petits rituels avant de monter sur scène ?

Non, mais on en a pour répéter ! (rires)

 

Vraiment ?

Nous répétons le matin. Et, évidemment, il y a toujours des retardataires. Du coup, j’avais lancé l’idée un peu farfelue que le premier arrivé pourrait boire son café dans ma tasse DARK VADOR ! Et ça fonctionne à merveille ! (rires)

Cette tasse est devenue une sorte de trophée, de mascotte !

 

Quel est ton rêve pour UTZ ?

Avoir une visibilité suffisante pour atteindre un maximum de personnes ! J’aimerais également jouer au Brésil avec UTZ… et que chacun ait son propre bus pour les tournées ! (rires)

 

Pas très écologique tout ça ?!!!

 De bus verts, bien sûr !!! (rires)

 

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire de la musique ?

Mon père est musicien. Ma mère chante très bien, même si elle a préféré s’occuper de manager le groupe de mon père. Mon frère joue de la basse. Et, depuis que je suis petit, je vois défiler à la maison les amis de mes parents qui sont tous musiciens eux aussi !

Pourtant, bizarrement, je n’ai commencé à jouer de la guitare qu’à 13-14 ans…

Quand je vois que mon fils joue déjà de la batterie et ma fille du piano ! Ca doit être génétique ! (rires)

 

Où te vois-tu dans 5 ans ?

Plus de musique que de graphisme. Plus de scène…

Que UTZ grandisse ! Et bien sûr… un bus pour chacun ! (rires)

 

www.mUTZik.com

www.facebook.com/mUTZik

 

Photo: Katherine Longly www.katherine-longly.net

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents